The New Gossip Girl

U . C .
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kylian Z. Lazaridis
    I'm the night, I'm the moon, I'm not a good guy.

Kylian Z. Lazaridis

Messages : 54

Date d'inscription : 21/07/2010

Age : 30


More about you.
Âge :: 22 ans.
Relations ::
Réputation.:
Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Left_bar_bleue90/100Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Empty_bar_bleue  (90/100)

Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Vide
MessageSujet: Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce.   Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Icon_minitimeDim 5 Sep - 16:07

Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Milo-cr-as-148bis--bc4a6f Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Image0-5

KYLIAN & JOYCE.




Il fut un temps où Kylian se serait pressé pour se rendre en cours. Il aurait fait comme tous ces crétins qui sont à l'université avec lui, il aurait eu peur d'être en retard de même une petite minute. Mais depuis qu'il à quitté Athènes, il n'est plus ce mec là. Non, il s'en moque complètement d'être en retard ou de loupé une heure de cours, après tout, il est suffisamment intelligent pour rattraper son regard en un clin d'œil. Alors il prend son temps, comme ce matin où il est un peu plus de neuf heures déjà, il devrait être en cours depuis une bonne demi-heure, mais peu importe. Son réveil n'a pas jugé bon de sonné et il ne lui en tient pas rigueur, bien au contraire. Cette nuit fut réparatrice. A bord de son 4x4 hummer, il s'arrête en route pour prendre un café. Ce qu'il aime avec ce 4x4, c'est que les vitres soient teintés, il aime bien, ça le fait toujours rire de voir les gens qui regardent sa voiture, lui, se moque d'eux, et personne ne le voit. Enfin, il remonte dans son 4x4 et se remet en route, buvant de son café à chaque feu rouge. Une fois fini, il jette son gobelet par la vitre – il se contre fiche de l'environnement -, et reprend sa route un peu plus rapidement cette fois.

Kylian arrive sur le parking de l'université, il se trouve rapidement une place et se gare. Il ne sort pas de suite de sa voiture, il attrape son sac qui se trouve sur le siège arrière, prend un paquet de clope, en sort une qu'il porte à ses lèvres avant de l'allumer. Il ouvre la vitre, histoire que la voiture ne ressemble pas à un sauna à cause de la fumée et fume tranquillement en regardant ce qui se passe dans le coin. Rien de bien intéressant pour le moment – du moins, le croyait-il -, c'est alors qu'il remarque un peu plus loin une dispute entre deux jeunes femmes. Il arque légèrement un sourcil, se réjouissant du fait que la matinée va être intéressante ! Il referme la vitre, sort de son 4x4, ferme la portière avant qu'un « bip » ne retentisse, signe que tout est verrouillé. Il avance dans la direction de la dispute, il sourit, écoutant la dispute à cause d'un problème sur la voiture. Les filles hurlent, se lance des piques, mais il chique au moment où l'une des deux, la brune, veut s'en prendre physiquement à la blonde. Dans un sens, il se dit que ça peut être sexy un combat de femmes, mais au final, il avance pour les séparer. Il jette sa clope sur le sol et avance vers elles. Il attrape la brune, l'empêchant de faire le moindre mouvement et la recule un petit peu.

« Okey, relaxe un peu ! A mon humble avis, elle n'en vaut pas la peine. » Dit-il sans sourire.

L'autre fille remet ses cheveux en ordre, ce qui énerve le jeune Kylian, mais il ne sait pas pourquoi. Il la voit faire la belle, c'est le genre qui se la pète parce qu'elle est belle – ou potable, dans le langage de Kylian -, et qu'elle est riche.

« Merci beaucoup à toi, je pensais que cette folle allait me faire du mal. Quoi qu'il en soit, je te revaudrais ça. » Dit-elle en faisant un clin d'œil.

*Je rêve là ? Espèce de quiche !* Pense-t-il en la regardant. Il arque un sourcil et s'approche d'elle, ainsi que de sa voiture.

« Qu'on se le dise, je n'ai pas fais ça pour toi.. Mais simplement pour pas qu'elle n'explose ta tronche qui ne ressemble plus à rien. Quoique, c'est pas comme si tu ressemblais déjà à quelque chose hein ! En plus, j'aime pas les filles qui se croient au dessus des autres.. Elle aurait pu s'en prendre à ta voiture, dans le genre.. Je sais pas... » Tout en parlant, il s'approche encore de la voiture jusqu'à être à côté. D'un coup de pied, il casse le rétroviseur, affichant un sourire narquois. Il sort ensuite du jus de fruit de son sac et le renverse sur le pare brise en sifflotant légèrement. « Enfin.. Tu vois y a pire ! » Finit-il en souriant narquoisement, voyant la demoiselle furax. Elle s'en va vexée en lui disant qu'elle se vengera et compagnie. Dieu qu'il n'a pas peur, il s'en moque. Il se tourne ensuite vers l'autre jeune femme, la brune.

« Si tu veux t'en prendre à sa voiture, te gêne pas.. Un peu plus ou un peu moins.. Ça change rien ! »

_________________
    Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Ventimiglia02

    « What ? You say that I am crazy ?
    You are far, very far from the truth ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 75

Date d'inscription : 29/08/2010


More about you.
Âge :: 20
Relations ::
Réputation.:
Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Left_bar_bleue72/100Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Empty_bar_bleue  (72/100)

Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Vide
MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce.   Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce. Icon_minitimeMar 7 Sep - 12:38

Septembre, un mois pas très apprécié à cause de la rentrée, j'ai toujours été différente de tout le monde, le mois de septembre est l'un de mes mois préférés, ce n'est pas à cause de la rentrée, mais plutôt du temps. Les feuilles sont encore sur les arbres, le vent est doux et on fait toujours de nouvelles rencontres.

Ce matin-là, je n'avais pas cours, avec des amis nous flemmardions dans le parc de l'université. L'un d'entre nous alla chercher le petit-déjeuner à la boulangerie, il nous ramena pâtisseries chaudes, jus de fuit et tout ce qui s'ensuit. Je ne fréquente pas beaucoup de fils ou filles de riche, leur comportement m'agace plus qu'autre chose. Personne ne connait mon histoire, personne ne sait que je suis héritière, je m'habille normalement, ma voiture n'est pas décapotable et je ne parle pas de ma petite personne sans arrêt. Je me sens très bien comme je suis, surtout quand assise dans l'herbe, au soleil mangeant un croisant encore chaud.

Je fus soudainement ramenée à la réalité par cet ami courageux en question qui ne trouvait plus son téléphone portable, j'étais celle qui s'était prélassée le plus longtemps au soleil, je me portai donc volontaire pour aller jeter un coup d'œil dans sa voiture, l'un des derniers endroits où il aurait pu l'avoir posé sans s'en rendre compte. Une fois les clés en main je me dirigeai vers le parking. Une fois là-bas, je cherche la voiture, il m'a précisé que c'était "une vieille voiture bleue" étant donné que ce n'est pas ce qu'il y a de plus courant je la trouvai tout de suite. J'ouvris la portière du côté passager mon genou sur le siège je me penche ne prêtant pas attention à ce qu'il se passe autour de moi, jusqu'à ce qu'une décapotable rouge vint se garé juste à côté, je referme un peu la portière sur moi pour que la conductrice de l'autre voiture puisse sortir. Je continuais à chercher ce portable introuvable quand la demoiselle de la voiture voisine ouvrit sa portière d'un geste brusque et tapant dans la mienne. Je sursautai me rappelant que ce n'était pas ma voiture, je sortis d'un bon pour regarder si la voiture de mon ami n'était pas abimée. Cette petite bourge n'était toujours pas sortie de sa voiture, elle était trop préoccupée à se remaquiller dans son rétroviseur.

«Hey ! Tu pourrais faire attention ! » Dis-je méchamment.

Je ne pouvais pas y aller avec des pincettes, je ne suis pas comme ça du tout ! On ne m'a pas appris que grâce à papa je pourrais avoir tout ce que je veux ah ça non ! On m'a appris le respect, une chose qui ne s'achète pas, mais qui s'apprend ! L'inconnue se retourna alors et commença à me lancer des piques.

« Bah c'est pas de ma faute si tu prends tant de place, tu ne peux même pas fermer la portière tellement tu prends de la place.» Dit-elle en ricanant.

* Joyce reste calme, Joyce du calme... *

Je restais là, la fixant sans pouvoir ravaler ma rage, je ne pouvais rester sans rien faire, je ne pouvais rester sans rien dire. Elle en a de la chance que ce ne soit pas ma voiture oh ça oui ! J'aurais donné un coup de portière dans la sienne comme on en a jamais vu ! Il fallait pourtant que je reste calme !

« Tu es irrespectueuse ! On t'a appris ça chez toi ?! C'est vrai qu'apprendre le numéro de ta carte bancaire ça doit être déjà assez dur pour toi, je ne vois pas pourquoi tu t'encombrerais ta mémoire de poisson rouge avec la politesse et le respect ! »

Ma haine s'amplifiait, je me retenais de lui sauter dessus jusqu'à ce qu'elle me dise :


« Les personnes dans ton genre, sans argents je ne vois pas ce qu'elles font ici, vous faites tache. »

* Alors là c'est trop ! Oh oui beaucoup trop ! *

Il n'y avait rien à répondre, je m'apprêtais à lui sauter dessus pour lui faire comprendre à qui elle avait à faire, lorsqu'un élève nous sépara, je n'ai pas compris tout de suite qu'il était de mon côté. J'attendais, j'observais la scène en essayant tant bien que mal de me calmer. Je ne pus m'empêcher de rire quand je vis ce que fit le jeune inconnu, mettre du jus de fruit sur le pare brise c'était la cerise sur le gâteau il y avait de quoi mourir de rire. J'étais sous le charme de l'étudiant mystère, voyant la gosse de riche partir haineuse je ne pouvais m'empêcher d'afficher un large sourire sur mon visage.

« Désolée de t'avoir fait subir ce genre de scène, je ne suis pas du genre à garder ma langue dans ma poche. » Je marquais une pause le temps d'écouter ce qu'il avait à me dire, puis je repris. « M'en prendre à sa voiture.. Je ne sais pas, j'aurais sans doute moins apprécié que de lui mettre mon point dans la figure, mais bon ça peut être amusant aussi.»

Je regardais la voiture beaucoup moins ravissante que lorsqu'elle est arrivée sur le parking, la plupart de mes amis savait que lors de mes jeunes années, j'avais de mauvaises fréquentations retirer les enjoliveurs d'une voiture rien de plus facile. J'en retire un en deux temps trois mouvements, je retourne alors chercher un marqueur que j'avais aperçu dans la voiture pour inscrire "Mon argent ne me rend pas intelligente". Une fois l'enjoliveur remis en place je me retourne pour me présenter.

« Oh excuse moi, j'ai oublié de me présenter ! Je m'appelle Joyce. Merci d'être intervenu je te dois beaucoup, si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre mouvementée sur le parking. | Joyce.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The New Gossip Girl :: ♣ Université Brown. :: • La cour et les jardins.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit